top of page
  • cecilepetit7

La thérapie craniosacrale contre le stress

Stress - il y a 100 ans, ce mot-clé était introuvable dans le dictionnaire. Aujourd'hui, cependant tout le monde connaît ce mot et s'est déjà dit être parfois stressé.


Le stress, qu'est-ce que c'est?


Le stress peut être très positif et parfois même nécessaire à la survie. Mais lorsque cela dure trop longtemps, ce n'est pas bon pour la santé.

Stress = "tension, pression, déformation, déformation"


Le stress met le corps en alerte et les hormones du stress sont libérées dans le sang. Nous pouvons réagir au stress comme suit :

  • lutter

  • fuire

  • ou ne rien faire ("se geler")

La biologie en nous prévoit un comportement de combat-fuite et nous arme pour cela :

  • le coeur bat plus vite

  • la tension artérielle augmente

  • les bronches se dilatent

  • les pupilles grossissent

  • le flux sanguin dans le tube digestif diminue afin d'avoir plus de sang disponible pour les muscles

  • La tension musculaire augmente.

  • Les glandes salivaires ne sécrètent pratiquement aucune sécrétion.

  • En libérant ses réserves de sucre, le foie fait monter la glycémie et donc plus d'énergie est disponible.

Étant donné que ces états ne peuvent être éliminés par un véritable combat ou une fuite dans une vie quotidienne stressante, les effets sur le corps peuvent être graves si le stress persiste :

  • nervosité

  • irritation

  • troubles du sommeil

  • difficulté de concentration

  • fatigue, épuisement ou fatigue chronique

  • acouphènes

  • problèmes digestifs

  • maux de tête chroniques

  • grincement de dents

  • dépression

  • augmentation de la sensibilité aux infections

  • sensibilité accrue aux allergies

  • force musculaire affaiblie

  • troubles sexuels

  • troubles du cycle menstruel chez les femmes

  • Problèmes nutritionnels ("frustration en mangeant", recherche de fast-food quand on est pressé par le temps)

  • maladies fonctionnelles et organiques


Le système végétatif ou système nerveux autonome

Le système nerveux autonome contrôle de nombreuses fonctions corporelles vitales. Selon le trajet des nerfs et leur fonction, on distingue deux parties du système nerveux autonome :

  • le sympathique

  • le parasympathique.

Les voies nerveuses sympathiques et parasympathiques mènent du système nerveux central (cerveau et moelle épinière) aux organes. Ils se terminent, par exemple, dans les cellules musculaires de la paroi intestinale, dans le cœur, dans les glandes sudoripares ou dans les muscles qui régulent la taille de la pupille.



Que sont les systèmes sympatiques et parasympatiques?


Les systèmes nerveux sympathique et parasympathique agissent essentiellement comme des antagonistes dans le corps. Pour certaines fonctions, les deux systèmes se complètent.

  • Le sympathique: combattre et fuir

Le sympathique prépare le corps à combattre ou à fuir. Il garantit que le cœur bat plus vite et plus fort, les voies respiratoires se dilatent pour permettre une meilleure respiration et l'activité intestinale est inhibée.


Les nerfs conduisent les impulsions électriques. À l'aide de messagers chimiques, ils transmettent des signaux à d'autres cellules nerveuses ou aux cellules cibles des organes. Les cellules nerveuses du système nerveux sympathique communiquent entre elles par l'acétylcholine et avec leurs cellules cibles par la noradrénaline.


  • Le parasympathique - repos et digestion

Le parasympathique s'occupe des fonctions corporelles au repos ainsi que de la régénération et de la constitution des propres réserves du corps. Il active la digestion, stimule divers processus métaboliques et assure la relaxation. Les nerfs du parasympathique transmettent tous les signaux avec la substance messagère acétylcholine.



Lutter contre le stress avec la thérapie craniosacrale



1. Activer le parasympatique

La thérapie cranisacrale offre de nombreuses façons d'activer le système nerveux parasympathique, comme la technique CV4 (compression du 4e ventricule).

La compression du 4ème ventricule cérébral stimule la production de liqueur cérébrospinale (liquide cérébral). Cela conduit à une stimulation des centres nerveux crâniens et à une meilleure alimentation des cellules,


En raison de l'effet d'abaissement du tonus sur le système nerveux sympathique, tout l'organisme devient plus calme. Cela a un impact positif sur tous les symptômes de stress et d'anxiété.



2. Renforcer la résilience

La résilience est la résistance et la persévérance dans les situations difficiles.

La résilience peut être développée consciemment. Avec la thérapie crânio-sacrée, vous apprendrez à renforcer votre résilience et ainsi combattre le stress.



 

Laissez-vous conseiller!





 

댓글


bottom of page